Motivation du prix

Medaglia del premio opera dello scultore Pino Guzzonato

Medaglia del premio opera dello scultore Pino Guzzonato

Les peuples alpins ont créé leurs communautés dans un environnement naturel unique, dans le cadre de traditions culturelles différentes liées aux spécificités de leur territoire. Il s’agit d’un univers culturel fascinant et complexe, empreint de tolérance et de solidarité, charnière entre le Nord et le Sud, entre le bassin méditerranéen et l’Europe centrale: une véritable «civilisation alpine» sise au cœur du vieux continent, avec ses valeurs et son bagage culturel et artistique, qui représente aujourd’hui, pour la future « Europe des peuples», un modèle de référence extraordinaire.

La littérature, dans ses multiples expressions, joue sans aucun doute un rôle déterminant dans la rencontre et la confrontation des différentes cultures des Alpes, aussi bien à travers la recherche et la vulgarisation historico-scientifique que par le récit qui communique les émotions et les sentiments de la culture de la montagne, en transmettant les valeurs dans lesquelles se reconnaissent aujourd’hui encore les communautés des pays alpins.

Dans la littérature italienne du XXe siècle, Mario Rigoni Stern a su narrer de manière originale la culture des gens de la montagne, en décrivant le lien entre les montagnards et leur environnement et en proposant les Alpes comme horizon significatif de la littérature et de l’historiographie contemporaine, du sentiment écologique moderne et même de l’éthique.

Dans ce cadre, les Alpes deviennent un véritable écrin de valeurs, non seulement inhérentes aux paysages et à l’environnement mais aussi et surtout humains: un univers éthique que Mario Rigoni Stern, depuis son «retour au foyerù» rêvé dans la froidure d’une steppe maculée par les horreurs de la guerre, n’a jamais cessé de poursuivre, non seulement comme narrateur mais aussi comme intellectuel engagé dans un projet d’affranchissement et de progrès du monde auquel il appartient.